Actus

C’est la bénédiction de l’Eternel qui enrichit, et il ne la fait suivre d’aucun chagrin. Proverbes 10: 22
A la suite de chaque grande victoire, Dieu nous a enseigné à être vigilants, car souvent l’ennemi vient pour voler, dérober et detruire. Il faut donc veiller. Mais à quoi faut-il veiller? Bien souvent à garder nos pensées en Christ, à rester dans les hauteurs.
Alors que nous avons vécu toutes sortes de bénédictions et de grâces et que Dieu nous appelle de gloire en gloires, de victoire en victoires, il va faire des choses nouvelles, des choses que nous n’avons pas encore vu, ni entendu. Nous allons entrer dans un processus et c’est là que les choses peuvent se gâter. Alors que Dieu est en train de mettre en ordre des choses pour les faire concourir à notre bien. Que faisons-nous ?
Deux attitudes : soit nous restons sur la montagne, en relation avec notre bienfaiteur, continuant à louer ses hauts faits, célébrant sa fidélité… Soit nous redescendons et nous retrouvons les affaires de la terre avec son lot de désolation.
Peut-être que tu te trouves dans une situation difficile, avec ta famille, ton mari, tes enfants, tes finances, ton travail, la liste est infinie. Mais le Seigneur t’a fait du bien, il t’a enrichit et Lui ne fera pas suivre Ses grâces de chagrin. Mais toi? Vas tu commencer à murmurer, à te lamenter, à pleurer sur ta situation passée, alors que les bénédictions de l’Eternel sont en chemin. Vas-tu regarder aux choses de la terre là où avec la foi tu as déplacé des montagnes? Vas-tu te décourager sur le chemin de ta bénédiction. Je dis non! Dieu demeure fidèle, sa bénédiction continue pour toi et ton entourage. Mais toi, fortifie-toi, sèche tes larmes. N’appelle pas le chagrin dans ta vie, mais combat le bon combat de la foi et lève les yeux vers le ciel. Il a pour toi de grandes choses.
Cette année est celle de la bouche selon le calendrier hébraïque. Une année pour proclamer ses bienfaits, pour être une source de bénédictions pour les autres, une source qui ne tarit pas.
Le mois d’octobre s’ouvre à nous c’est le mois des fêtes juives, des temps de réjouissance, de l’alignement avec Dieu et de la générosité. La générosité est une qualité de coeur qui parle de se donner. Entrons avec joie dans ce que Dieu nous propose.
#femmesenmarche #femmesgenereuses

%d blogueurs aiment cette page :